Micro-projets

Images de la justice:
Nazis et collaborateurs en procès dans l’Europe libérée

Plateforme 1: Création, patrimoines, politique

Le présent programme de recherche porte sur les images des procès conduits en Europe contre les nazis et leurs collaborateurs à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Ces procédures judiciaires furent filmées dans de nombreux pays (France, Pays-Bas, Italie, Tchécoslovaquie, Pologne…) ; l’enregistrement des audiences et l’usage des images connurent une intensité particulière en URSS ainsi qu’en Allemagne, dans les zones d’occupation alliées. Ces séquences filmées avaient pour vocation d’alimenter les journaux d’actualités ainsi qu’une production documentaire financée par les Etats qui en confièrent la réalisation à de talentueux cinéastes (Pare Lorentz, l’équipe de John Ford au sein de l’Office of Strategic Services, Roman Karmen…).
Ces enregistrements et ces films constituent un observatoire privilégié pour analyser les enjeux des procès d’après-guerre qui dépassèrent largement la question du jugement des criminels nazis, assumant des fonctions politiques, diplomatiques, sociales, éducatives, historiographiques, mémorielles. Les séquences filmées mettent également au jour des différences stylistiques notoires qui différencient les pratiques et les missions d’opérateurs venus de divers horizons.
En dépit de leur grande richesse, ces images n’ont fait l’objet à ce jour d’aucune étude approfondie. Notre projet vise à éclairer cet angle aveugle par un double travail de collecte et d’analyse des sources dans le cadre d’une histoire transnationale. Le micro-projet du Labex CAP privilégiera l’étude des archives filmées à Nuremberg et celles enregistrées sur le territoire de l’ex-URSS pour lesquelles on ne dispose d’aucune étude ni d’aucun inventaire. C’est pourquoi nous envisageons la mise en oeuvre d’un double dispositif :

1. une série de missions en Russie, Estonie, Lettonie, Lituanie, Biélorussie, Ukraine permettra d’inventorier et de rassembler les images et les films de procès tournés par les Soviétiques.  Elle offrira un précieux état des lieux à la communauté scientifique ; les chercheurs pourront accéder à ces archives que nous déposerons à la BNF après les avoir sous-titrées ;

2. ces images seront analysées par Victor Barbat (historien du cinéma préparant un doctorat sur Roman Karmen), Irina Tcherneva (historienne du cinéma, spécialiste des pays baltes) et Vanessa Voisin (historienne, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale sur le front de l’Est et des films biélorusses et ukrainiens). Ils présenteront leurs travaux dans le cadre d’une journée d’étude/atelier et d’un séminaire de recherche bimestriel. Ce dernier aura également pour vocation, grâce à l’invitation de chercheurs européens spécialistes de la justice, de préparer, pour 2018, la tenue d’un colloque international sur « L’Europe des procès : images et récits (1943-1948)».

Responsable scientifique : Sylvie Lindeperg (université Paris 1 /HiCSA – IUF)

Partenaires Labex CAP (personnes et institutions)
- Alain Carou (BNF, département audiovisuel)
- Agnès Devictor (université Paris 1/HiCSA)
- Ania Szczepanska (université Paris 1/HiCSA)

Doctorant :
-Victor Barbat, doctorant (Paris 1/ED 441 et HiCSA)

Autres partenaires
- Annette Wieviorka (université Paris 1/SIRICE)
- Alain Blum (CERCEC : EHESS/CNRS)
- Vanessa Voisin (CERCEC : EHESS/CNRS)
- Irina Tcherneva (CERCEC : EHESS/CNRS)
- Nadège Ragaru (Sciences Po Paris/CERI)
- Matthias Steinle (université Paris3/IRCAV)
- Catherine Gonnard (INA)
- Jean-Louis Comolli (cinéaste)

CERCEC (EHESS/CNRS, UMR 8083), Centre Marc Bloch (UMIFRE et USR 3130), FMS (Fondation pour la mémoire de la Shoah)