Micro-projets

Analyse des pratiques du design sonore

Plateforme 2 : Processus créatifs

Le projet s’intéresse au design sonore, champ du design et de la création sonore apparu dans le dernier tiers du XXème siècle. Point de contact entre art, industrie et sciences, les pratiques du design sonore s’exercent dans les différents domaines où penser le son – le fabriquer, l’intégrer et le diffuser – s’avère pertinent d’un point de vue fonctionnel et/ou esthétique : architecture, urbanisme, arts numériques, cinéma, scénographie, mais aussi écologie ou encore marketing.

Le projet part du constat que cette discipline est relativement récente – formalisée par R. Murray Schafer à la fin des années 70 (Schafer, 1977), elle ne s’est vraiment développée d’un point de vue institutionnel et professionnel qu’à partir des années 2000 – et demeure, à ce jour, encore mal définie et polymorphe. C’est une pratique singulièrement transdisciplinaire : le designer sonore doit comprendre l’environnement auquel il se confronte, il lui faut des connaissances en acoustique, en traitement du signal, en psychologie, en sciences de l’information (sémiotique sonore), en sciences cognitives (étude du contexte, processus d’intégration et d’apprentissage), en socio-économie (culture, patrimoine et environnement) et, bien entendu, en composition musicale. À l’heure où la recherche sur les pratiques créatrices s’étend aux nouvelles formes de pratiques contemporaines et aux figures socioprofessionnelles inédites qui en résultent, il est pertinent de proposer, pour la première fois, une réflexion sur la spécificité de cette discipline dont les processus de création, contrairement à leurs produits, restent confidentiels.

Adoptant une approche inspirée de la recherche en design, et visant à établir un cadre conceptuel pérenne pour l’étude du design sonore, le projet se focalise sur les principaux acteurs de la discipline, les designers sonores au travers de l’analyse de leurs pratiques suivant différents points de vue (artistique, musicologique, socio-culturel, technique, écologique, scientifique).

Au moyen d’études de terrain multiples et variées, mais focalisées sur une sélection de thématiques particulières comme la muséographie et la publicité, le projet permettra de comprendre les processus créatifs du design sonore, en constituer des connaissances historiques et, parallèlement, en mesurer les enjeux actuels d’un point de vue artistique, technique et scientifique.

Responsable scientifique : Frank Pecquet, Nicolas Donin

Partenaires Labex CAP (personnes et institutions) : ACTE (F. Pecquet), IRCAM – APM (N. Donin)

Autres partenaires : IRCAM – PDS (Nicolas Misdariis)