Séminaires

Projet-Progettazione

Séminaire proposé par un groupe de recherche du Labex Création, Arts, Patrimoines
ENSAPLV, Gerphau-Lavue, EHESS/Cral, 
CNAM/HT2S, ENSCI, Université PARIS Descartes

Le séminaire a lieu le quatrième lundi du mois, de 17h à 19h
Lieu : INHA, salle AVD, 2, rue Vivienne, 75002 Paris

 

Rappel du Cadre théorique
Le séminaire a proposé une exploration croisée des mots projet et progettazione dans les disciplines qui se croisent au sein du Labex CAP (architecture, design, sciences de l’ingénieur, philosophie, histoire de l’art…). Le terme italien progettazione indiquant le processus, le parcours, le cheminement qui conduit au projet, un groupe de recherche a réfléchi à cette activité qui précède (ou devrait précéder) toute action humaine, non seulement individuelle, mais surtout collective. La question de la progettazione a permis d’aborder indirectement celle de la création et – tout particulièrement – les nouvelles manières, composites et hybrides, de faire du projet. Le séminaire a aussi porté un regard sur les outils numériques de projet et comment cela impact non seulement l’acte de concevoir mais aussi la manière de fabriquer un projet.

 

Programme

28 janvier 2013 : séance introductive

25 mars 2013 : Les collaborations artiste/ingénieur autour d’Experiments in Art and Technology

22 avril 2013 : La notion de projet pour le designer industriel

27 mai 2013 : Formes collaboratives de la création artistique : CO-Productions

24 juin 2013 : La notion de ‘design’ chez Cedric Price : Softened Hardware

28 octobre, 21 novembre et 12 décembre 2013 : Projet et modélisation paramétrique

 

Les intervenants

Aurélie de Boissieu, architecte D.E. Aurélie de Boissieu a soutenu sa thèse en 2013 au sein du laboratoire MAP-maacc CNRS-MCC UMR 3495 sur les usages de la modélisation paramétrique en conception architecturale. Elle enseigne régulièrement la géométrie et la modélisation paramétrique en école d’architecture, en particulier à l’ensaplv, ensavt et l’ensav.

Anne Couzon Cesca, artiste. Après leur DNSEP à l’ERBA de Valence, Anne Couzon Cesca, Arnaud et François Bernus ont crée le Collectif 1.0.3. Le nom, emprunté à la manière de nommer les logiciels, indique les axes de réflexion du groupe : l’approche collective de la création artistique et les nouveaux outils. Leur recherche porte sur les flux, les réseaux, les formes dites de l’organisation (du parking à la bibliothèque, du disque dur au plan de métro), la dématérialisation et l’archivage des données. http://www.unpointzeropointrois.com

Catherine Deshayes, psychologue et chercheure, depuis 1993, au sein de différents laboratoires de recherche dans des écoles d’architecture, est actuellement au MAP-maacc CNRS-MCC UMR 3495 de l’ENSAPLV. Responsable scientifique d’un projet Tournesol (2003 et 2004) intitulé « conception architecturale et multimodalité » et des 1ères Journées du Séminaire de Conception Architecturale Numérique en 2005 (SCAN) dont elle est l’initiatrice, elle est présidente de l’ARCAN (Association de Recherche sur la Conception Architecturale Numérique).

Hugo Daniel, doctorant contractuel en histoire de l’art à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, au sein de l’HICSA ; organisateur, avec Emilie Bouvard, du séminaire « Processus Créatifs » (Paris 1 – HICSA).

Christian Girard, architecte, titulaire d’une Habilitation à Diriger des Recherches de l’Université Paris 8 (Département de Philosophie), est Professeur à l’Ecole d’Architecture Paris Malaquais dont il a co-fondé le Département Digital Knowledge, et où il dirige le Séminaire de Master « La connaissance computationnelle. L’architecture numérique : théorie et critique. » Ses textes théoriques sont disponibles sur www.theorytag.org. Il développe également une activité professionnelle au sein de son agence, l’Atelier d’Architecture Christian Girard, en  réalisant des projets pour la commande publique et privée.

Maria Martinez Gragera est un architecte/théoricienne espagnole. Son agence, —mariarchi—, est un prolongement de son activité mutante de pratique réflexive (ou réflexion-pratique). Enseignante à l’Ecole Spéciale d’Architecture, ses recherches portent sur la matérialisation de fictions subconscientes dans le temps de l’expérience et les interactions entre le corps, la cognition et la technologie, en tant que conditions nécessaires à la conception architecturale.

Anne Meuleau, Ingénieur en génie mécanique spécialisée en design industriel. Formée à l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), Anne Meuleau a exercé pendant douze ans le métier de designer au sein d’un groupe de communication (Extrême Design 92). Elle enseigne aujourd’hui à l’UTC dans le cadre de projets design, et exerce en parallèle en tant que designer industriel indépendante.

Elisabeth Métais, professeur en informatique au Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam de Paris) et chercheuse au Centre d’Etude et de Recherche en Informatique et Communication (laboratoire Cedric) dans ce même établissement. Ses recherches concernent les systèmes d’information et le web sémantique ; en particulier l’utilisation d’intelligence artificielle et de traitement du langage naturel dans l’ingénierie des bases de données.

Jim Njoo, architecte et ancien collaborateur de Rem Koolhaas/OMA à Rotterdam. Il enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette et à la Rice School of Architecture à Paris. De 2008 à 2009, il fut chargé de mission auprès du Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère du Ministère de la Culture dans le cadre de la consultation internationale du Grand Paris. Il est actuellement membre du laboratoire de recherche Gerphau/ENSAPLV ainsi que du Parlement Culturel Européen (ECP). Ses recherches portent sur des questions d’urbanité contemporaine et sur les interactions entre théorie et pratique architecturales.

Anne Tüscher, architecte et docteur en sciences cognitives. Maître assistant à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris la Villette, elle y enseigne la philosophie. Ses recherches portent sur la perception et la représentation spatiales, plus particulièrement au travers des artefacts graphiques. Elle a publié dans des revues tant d’architecture que d’esthétique philosophique.

Contact : mouffokbrahim@gmail.com