Post-docs

Léa-Catherine SZACKA

Quand la ville entre au musée : les expositions comme média dʼanalyse, de compréhension dʼinvention et de projection du territoire urbain [1969-1994]

Dans la continuité de mes recherches doctorales (Bartlett School of Architecture 2011)1 et post-doctorales (Royal Institute of British Architects 2012)2 sur les expositions dʼarchitecture, ainsi que du travail effectué en tant que boursière « Histoire des expositions» au Centre Pompidou, je propose un projet de recherche qui étudiera plus spécifiquement une série dʼexpositions ayant pour objet la ville, dans son développement et son histoire. Considérant lʼexposition comme partie intégrante de notre patrimoine culturel, ce projet entend questionner le phénomène de lʼutilisation de lʼespace public du musée comme medium permettant dʼanalyser et de comprendre lʼespace urbain, mais aussi dʼen réinventer et dʼen redéfinir les contours.

Je voudrais par ce projet prolonger, approfondir et élargir certaines questions soulevées dans le cadre des mes travaux de thèse en histoire de lʼarchitecture. En effet, alors que dans le travail mené jusquʼici je me suis concentrée sur la période historique post- moderne (1968 à 1988) et sur lʼhistoire dʼune institution culturelle italienne (la Biennale de Venise) ; le projet proposé portera sensiblement sur la même tranche temporelle (1969 à 1994)3, mais partira de lʼexpérience française (plus particulièrement celle du Centre Pompidou et de son Centre de Création Industrielle) pour ensuite effectuer une comparaison avec le travail dʼune institution culturelle italienne (la Triennale de Milan), au cours de la même période historique.

Ce projet bénéficiera dʼune affiliation avec le Centre National dʼArt et de Culture Georges Pompidou (CNACGP). Néanmoins, étant profondément ancré dans une pensée architecturale et urbaine, il devra être réalisé en collaboration avec le GERPHAU, laboratoire de LʼENSA Paris La Villette. Ce projet s’arrime tant aux récents objectifs de recherche du CNAGP quʼaux thématiques mises de lʼavant par le GERPHAU (3 axes de recherche (Milieux habités: Natures/Cultures, Expériences, Projets) et 3 transversalités (Habiter, Représentations, Temporalités).

Laboratoires d’accueil: Centre Pompidou / GERPHAU