Post-docs

Aurélie CONDEVAUX

Le Lakalaka tongien : des processus créatifs à la patrimonialisation

Le projet de recherche proposé porte sur la patrimonialisation d’une forme de discours poétique chanté et dansé à Tonga – le lakalaka – dont l’une des caractéristiques est de faire l’objet de nouvelles créations dans chacun de ses contextes de performance. Ce projet se fonde sur une étude préalable de la mise en scène touristique du lakalaka, dans le cadre de mon travail de doctorat. Ce dernier portait plus largement sur des «performances touristiques » en Nouvelle-Zélande et à Tonga. Tout en notant le caractère standardisé de ces manières de représenter les cultures locales, la thèse démontrait, en particulier à travers l’étude de la mise en scène des pratiques dansées et chantées, que l’influence du tourisme ne peut être réduite à un processus d’uniformisation.

Laboratoire d’accueil: Musée du Quai Branly

Séance du séminaire postdoctoral commun animée par Aurélie Condevaux