Micro-projets

WikiCreation
Publication encyclopédique en ligne sur la création et ses environs

Accéder à la plate-forme web Wikicreation

Présentation

Le projet de publication thématique en ligne sur la création est né dès le début des réflexions communes au sujet du LabEx CAP. Il a dès le départ été pensé comme une plateforme éditoriale en ligne offerte et ouverte aux contributions de tous les chercheurs du LabEx CAP.

En conséquence, ce projet à la fois fédérateur et totalement transversal et multidisciplinaire a été inscrit au cœur du dispositif qui a permis d’obtenir le LabEx CAP.

Il est destiné à faire connaître internationalement la recherche du LabEx CAP sur l’une de ses trois composantes majeures : la création.

La création comme phénomène anthropologique majeur y est envisagée en général et en particulier notamment en relation avec les arts et le patrimoine. D’où sa dimension encyclopédique.

Cette publication encyclopédique en ligne concerne donc tous les partenaires du LabEx CAP et par extension l’ensemble de la communauté scientifique nationale et internationale dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Espace de publication scientifique mais aussi de recherche et d’échanges multilingues utilisant les ressources les plus avancées du Web collaboratif, cette publication privilégie le français comme langue initiale et l’anglais comme langue commune.

Cette publication s’adresse aux publics de la culture, des arts et du patrimoine et particulièrement aux chercheurs, aux enseignants et aux étudiants.

 

Objectifs

L’ambition de cette publication encyclopédique intitulée WikiCréation est de fédérer toutes les approches de la création et de ses usages en rassemblant les compétences les plus aiguës et les plus variées.

Cette publication encyclopédique dédiée à la création analysera l’acte créatif, artistique, scientifique, technologique, savant et ordinaire dans ses fonctions à la fois anthropologiques et sociétales. Elle vise moins la définition que l’exploration de la variété des approches selon les disciplines, les contextes et les cultures.

C’est donc une entreprise collaborative travaillant la notion de création par la multiplication des points de vue et leur mise en tension dans un même espace numérique doté de moteurs de recherche et de moteurs sémantiques.

 

Fonctionnement

Chaque chercheur contributeur peut proposer une réflexion savante ou scientifique sur l’articulation de la création avec deux ou trois notions ou concepts qui semblent pertinents de relier avec elle.

Chaque contributeur présente ses réflexions et recherches centrées sur cette dyade ou triade dans un article respectueux des normes académiques. (Exemples de dyades ou triades : « créativité et création », « sérendipité et création », « sommeil, rêve et création », « crise, changement et création », etc.)

D’autres chercheurs ou groupes de chercheurs peuvent apporter leurs contributions sur le même sujet offrant ainsi aux lecteurs un lieu de présentation et de confrontation des idées et des connaissances.

Chaque article est soumis au comité éditorial de WikiCreation qui se charge de le faire évaluer en double aveugle par un comité de lecture international.

Tous les articles acceptés et révisés seront traduits en anglais et rapidement mis en ligne (Wiki = rapide.)

L’obtention d’un statut de publication scientifique de référence de haut niveau est une préoccupation majeure du comité de pilotage de WikiCréation.

Manifestations et productions envisagées
- Une plateforme éditoriale et de collaboration accessible sur le Web.
- Cette plateforme offre, d’une part, un espace de publication et, d’autre part un espace de collaboration et de discussion. Elle est en cours de finalisation.

Calendrier de réalisation
- La plateforme sera en ligne fin juin 2012
- Un premier groupe d’articles pilotes sera en ligne à l’automne 2012

Membres de l’équipe : Myriam Bloedé, Barbara Formis, Jacinto Lageira, José Moure, Dominique Chateau, Marc Jimenez, Elisabeth Amblard, Aline Caillet, Agnes Lonstrade, Miguel Egana, Frédric Sojcher, Olga Kisseleva, Françoise Parfait, Marion Laval-Jeantet, Yann Toma, Stéphane Vial, Brigitte Borja de Mozota, Richard Shusterman, Eric Gressier-Soudan, Manuel Zacklad, Jean Da Silva, Françoise Parfait.

Autres partenaires : New-York University, Parsons School, University of Florida, UNESP.