Micro-projets

Les Capitales photographiques.
La construction de l’image des villes dans la photographie (1840-1940)

Ce micro-projet entre dans le thème 3 du pôle Enjeux Contemporains du patrimoine :
Patrimoine visuel, patrimoine urbain et paysager

Présentation

Dans les décennies suivant l’invention de la photographie, l’image des grandes capitales historiques, déjà largement établie par le dessin et la gravure, se reconstruit dans le nouveau médium. Les inventaires photographiques entrepris à des fins de connaissance archéologique, de représentation artistique, ou tout simplement de diffusion commerciale, accroissent l’ampleur des corpus iconographiques disponibles en proposant des couvertures systématiques, souvent réitérées au fil des années.

Les caractéristiques attachées aux nouveaux moyens techniques, mais aussi l’évolution des villes elles-mêmes et des centres d’intérêt ou du regard des contemporains, induisent une redéfinition des topographies monumentales et une évolution des représentations collectives.

Le projet consiste à étudier en parallèle l’émergence de différentes « capitales photographiques » dans l’espace de la photographie. Les villes considérées seront notamment Rome, Le Caire, Istanbul, Paris, ainsi que Tolède, Florence, Alger et Saint-Pétersbourg.


Membre de l’équipe
: Sylvie Aubenas (BnF), Jean-Philippe Garric (HiCSA), Mercedes Volait (INHA-InVisu)