Micro-projets

Film, art, musée. Entre remédiation et relocalisation

Plateforme 4: Expositions, pratiques et expériences

Entre 2014 et 2015 la sortie de films comme National Gallery de Frederick Wiseman ou Francofonia d’Aleksandr Sokurov – qui a vu le musée du Louvre impliqué dans la production d’un récit cinématographique d’envergure – réactualise la réflexion sur le rapport entre le cinéma et le patrimoine artistique. Si ce lien a souvent été abordé à partir de l’analyse des films sur l’espace muséale et sur les œuvres qui en constituent le patrimoine, beaucoup moins assumée est l’idée que l’œuvre et son espace d’exposition puissent être pensées par les moyens du film. Dans cette perspective, le film devient le milieu médial d’une véritable réflexion sur l’œuvre d’art et sur les opérations de son exposition, mais aussi sur les articulations qui président à sa production de sens, à partir de la tension fondatrice entre vocation transitive iconique et opacification de sa matérialité, de son support, de ses dispositifs de présentation. En s’appuyant sur la collaboration entre chercheurs qui travaillent dans les domaines de l’histoire et théorie de l’art, des études sur le film, de l’histoire et théorie de l’architecture, et sur la conservation et la valorisation du patrimoine, et en privilégiant une expérience partagée du regard et la discussion transdisciplinaire, le projet aborde la remédiation filmique comme forme d’interprétation et de « lisibilité » critique de l’espace muséale et de l’œuvre d’art.

Responsables scientifiques : Giovanni Careri, directeur d’études à l’Ehess, CRAL / CEHTA
Philippe-Alain Michaud, conservateur, responsable Service des collections des films, Centre Pompidou

Partenaires Labex CAP (personnes et institutions) :
Centre Pompidou – Service des collections des films :
- Philippe-Alain Michaud, conservateur, responsable Service des collections des films
- Enrico Camporesi, attaché de conservation au Centre Pompidou
- Jonathan Pouthier, attaché de conservation au Centre Pompidou

École des hautes études en sciences sociales – EHESS :
- Giovanni Careri, directeur d’études, prof. Histoire et théorie des arts
- Francesco Zucconi, post-doctorant, boursier Marie-Curie

Institut national du patrimoine – INP :
- Annaig Chatain, conservateur du patrimoine, adjointe au directeur des études de l’INP
- Pierre Machu, conservateur en chef du patrimoine, adjoint au directeur des études de l’Inp.

Musée du Louvre
- Laurence Castany, sous-directrice en charge de l’édition et de la production, Direction de la médiation et de la programmation culturelle
- Guillaume Kientz, conservateur au département des Peintures

Etudiants et doctorants :
- Enrico Camporesi doctorant Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle / Université de Bologne

Autres partenaires :
- Université Iuav de Venise – Dip.to Culture del Progetto / Dept. Art et Architecture : Carmelo Marabello, prof. Histoire du cinéma et art contemporain
- Angela Mengoni, chercheur, prof. Sémiotique et théorie des images