Micro-projets

Etude, préservation et diffusion d’une expression de la modernité artistique en Egypte

Plateforme 1: Création, patrimoines, politique

Le projet présenté par Catherine David dans le cadre du Labex CAP, propose une étude approfondie d’une période précise de la modernité égyptienne (1930-1950), étude qui s’inscrit pleinement dans les préoccupations du service de « Recherche et la Mondialisation » qu’elle dirige depuis 2014.
Ce projet accompagne une exposition au Centre Pompidou (28.09.16 – 09.01.17) qui présentera l’œuvre du groupe Art et Liberté ayant existé au Caire entre 1938 et 1948, et ayant réuni des artistes et des intellectuels égyptiens comme étrangers tels Georges Henein, Fouad Kamel, Ramsès Younan, ou encore Etienne Sved.

Ayant pour ambition d’approfondir et de transmettre la recherche autour des œuvres de ce groupe, le projet – pensé en deux volets complémentaires – souhaite étudier plus avant la négociation de ces acteurs de la vie artistique et intellectuelle égyptienne avec un contexte politique, social et artistique en crise.
La mise en place d’une journée d’étude sur l’œuvre littéraire et plastique de ce groupe – premier volet de ce projet – ainsi que l’étude matérielle approfondie en laboratoire de certaines de leurs œuvres conservées en Egypte – second volet – permettra ainsi tant l’approfondissement de la connaissance de cette production, que sa conservation, sa diffusion et son inscription entière dans l’histoire de l’art.

La journée de colloque, à laquelle participent d’importants spécialistes de l’Egypte de cette période tels que Peter Gran et Mercedes Volait, ainsi que des historiens d’art menant une étude continue et précise sur le Moyen-Orient telle Nada Shabout, permettra ainsi l’accès, pour tous les publics du Centre Pompidou et au-delà, à une présentation précise d’un segment de l’Egypte moderne encore peu ou mal connu.

Consécutivement à l’étude théorique des œuvres et de leurs apports à l’histoire de l’art, leur analyse en laboratoire menée en partenariat avec les équipes de l’Institut National du Patrimoine permettra d’offrir une meilleure compréhension de la démarche artistique de ces artistes et de leurs conditions de création. Cette étude matérielle se déroulera en étroite collaboration entre les scientifiques et les restaurateurs, avec la formation d’un étudiant de l’INP.

Responsable scientifique : Catherine DAVID, directrice adjointe du Musée National d’Art Moderne, chef du service « Recherche et Mondialisation » au musée

Partenaires Labex CAP (personnes et institutions) :
- Musée national d’art moderne – Centre Pompidou : Véronique Sorano-Stedman, chef du service de la restauration
- Institut National d’Histoire de l’Art : représenté par Mercedes VOLAIT, directeur de recherche au CNRS et Directeur du laboratoire InVisu (USR 3101).
- Institut National du Patrimoine : représenté par Sigrid MIRABAUD, adjointe au directeur des études et responsable du laboratoire du département des restaurateurs

Etudiants et doctorants :
- Nadine Atallah : étudiante en M2 recherche à l’université Paris 1.

Autres partenaires :

- Art Reoriented / Dr Sam Bardaouil; Till Fellrath
- Institut Français en Egypte / contact : Ronan PRIGENT, Attaché culturel et audiovisuel, Le Caire, Ambassade de France en Egypte.
- Musée d’art moderne égyptien, Le Caire / contact : Dr. Khaled SROUR, Directeur du département des Beaux-Arts, République arabe d’Egypte
- Musée Rateb Seddik, Le Caire / contact : Dr. Khaled SROUR, Directeur du département des Beaux-Arts, République arabe d’Egypte
- Musée des Beaux-Arts d’Alexandrie / contact : Dr. Khaled SROUR, Directeur du département des Beaux-Arts, République arabe d’Egypte
- Ministère de la Culture égyptien / contacts : Dr. Helmy EL NAMNAM, Ministre de la Culture égyptien ; Dr Khaled SROUR Directeur du département des Beaux-Arts au sein du Ministère ; Dr. Camelia SOBHY, Directrice du département des relations internationales attaché au Ministère de la Culture égyptien.

Colloque Art et liberté (1938-1948) et modernité en Egypte : au-delà du discours post-colonial

Exposition Art et liberté – Centre Pompidou