Micro-projets

Créolités/Créolisation :
L’art des Antilles françaises (XVIIe–XIXe siècles)

Plateforme 1 : Création, patrimoine, géographie politique

Il s’agit de lancer un nouveau chantier : l’histoire de l’art des Antilles françaises de la première modernité dont l’historiographie est encore relativement pauvre. Nous voudrions établir un corpus d’objets relevant des cultures visuelles, artistiques et matérielles de la Martinique et de la Guadeloupe depuis le début de la colonisation française en 1635 jusqu’à l’abolition de l’esclavage en 1848. Parallèlement, nous souhaitons penser l’outillage théorique nécessaire à l’appréhension de ces objets et de ces oeuvres d’art dans les contextes particuliers de la colonie, du multiculturalisme, de l’insularité et de l’esclavage, en portant une attention spécifique à la contribution technique et artistique africaine.
Ce faisant, le projet ambitionne une refonte des contours de l’histoire de l’art français par ses marges, tout en oeuvrant à la conceptualisation critique de la notion même d’histoire de l’art français. Dans cette perspective, l’appropriation de notions esthétiques forgées – notamment – par le philosophe, poète et romancier Édouard Glissant, seront mises à l’épreuve dans le domaine de l’art antillais des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Responsable scientifique :
Anne Lafont, directrice d’études, CRAL-CEHTA, EHESS.

Partenaires Labex CAP (personnes et institutions) :
Zahia Rahmani, chargée de mission, Département des études et de la recherche, INHA.
Sarah Ligner, Conservatrice, Musée du Quai Branly.

Etudiants et doctorants :
Cameron McCKee, doctorant EHESS//Northwestern University, travaille sur l’art en Louisiane au XIXe siècle, s’intéresse aux cultures créoles.

Autres partenaires :
Lyne-Rose Beuze, Conservatrice en chef, Conseil régional de la Martinique
Christophe Charlery, Architecte du patrimoine, Direction des affaires culturelles de la Guadeloupe
Sarah Frioux-Salgas, Responsable des archives et de la documentation, Musée du quai Branly
Séverine Laborie, Chargée de protection des monuments historiques, conseillère musées, Direction des affaires culturelles de la Guadeloupe
Christelle Lozère, Maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain, université des Antilles et de la Guyane, site Schoelcher en Martinique
François Noudelmann, Professeur de littérature et de philosophie à l’université Paris VIII Saint- Denis et membre de l’Institut Universitaire de France