Micro-projets

Bibliographies de critiques d’art francophones

Plateforme 3 : Transmission, diffusion, réception

En février 2017, le programme de recherche Bibliographies de critiques d’art francophones a ouvert un site internet hébergé par l’Université Paris 1 qui met à disposition des chercheurs les bibliographies primaires et secondaires, ainsi que le référencement des archives disponibles de 31 auteurs ayant pratiqué la critique d’art ; le site donne accès à une base de données comprenant plus de 17 000 références. Le programme vise à un récolement des données bibliographiques sur les critiques d’art francophones actifs du milieu du XIXe siècle à l’Entre-deux-guerres pour lesquels la bibliographie a déjà été établie de façon plus ou moins complète. Interdisciplinaire, la base recense des références bibliographiques relatives aussi bien aux beaux-arts qu’aux arts décoratifs, à l’affiche, à la photographie ou au cinéma, ainsi que d’autres types de textes (fictions littéraires, histoire de l’art, critiques musicales, etc.).
A l’heure où les outils numériques offrent de nouvelles possibilités aux chercheurs, le site et la base de données visent à renouveler la réflexion sur l’histoire de la critique, notamment au travers des manifestations scientifiques qui y sont associées (workshops, journée d’études, colloques). Afin de renforcer la représentativité et la cohérence du site et de la base, le nombre d’auteurs traités sera doublé, accentuant l’approche quantitative. La multiplication de données fiables et interopérables, mais aussi la construction plus fine de celles-ci et une réflexion sur les potentialités qu’elles offrent en matière de datavisualisation à la fois statique et dynamique apparaissent comme des enjeux majeurs dans cette nouvelle étape du programme. La place accordée aux mastérants et doctorants renvoie également à l’objectif de formation des étudiants en matière d’humanités numériques et de recherche sur la critique. Enfin, l’équipe a pour ambition de développer son réseau international, grâce à des partenariats envisagés avec des chercheurs belges et suisses, ainsi qu’avec le Getty Research Institute.

Responsables scientifiques : Marie Gispert et Catherine Méneux (HiCSA)

Partenaires Labex CAP (personnes et institutions) :
-Gérald Kembellec (Dicen-IDF)
- Christophe Gauthier (Ecole nationale des chartes)
- Nolwenn Rannou, Franck Delorme, Philippe Perraudin (Cité de l’architecture et du patrimoine)
- Eléonore Marantz, Eléonore Challine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/HiCSA)

Etudiants et doctorants :
-Lucie Lachenal
-Etudiants en M1 recrutés dans le cadre de leur expérience professionnelle, juin-juillet 2018
-Etudiant/e recruté/e comme vacataire technique
-Etudiants du master Médas de l’Université Paris 1

Autres partenaires :
- Natacha Pernac (École du Louvre)
- Yves Chevrefils Desbiolles (IMEC)
- Thierry Laugée (Centre André Chastel)
- Getty Research Institute