Événements

Vidéo et mouvement écologique naissant

Séance du séminaire Vidéo des premiers temps 1

Lundi 13 mai 2013 de 17h30 à 20h
Lieu : Bibliothèque nationale de France, site Richelieu, Salle des commissions, 5 rue Vivienne 75002 Paris, Rez-de-chaussée

L’écologie a sans doute été l’une des idées politiques les plus novatrices des années 1970. La critique des dégâts et des dangers suscités par les méga-infrastructures industrielles, routières, énergétiques, militaires, est passée entre autres par le travail des collectifs vidéo. La vidéo fut en effet autant un outil de restitution immédiat de l’événement, comme la catastrophe de Seveso en 1976 (ADP), que celui d’une réflexion prospective articulant l’autogestion et la recherche des alternatives énergétiques, symbolisées par la « maison autonome » (Vidéo 00). Sur la période, des cinéastes ou groupes de cinéastes filmant en 16mm ont aussi témoigné de prises de conscience collectives et prévenu des dangers du nucléaire (Le Grain de Sable). Dans cette troisième étude de cas, le séminaire « Vidéo des premiers temps » permettra d’entendre les témoignages et analyses croisés de vidéastes et d’un cinéaste qui ont filmé le mouvement anti-nucléaire à Bugey, Flamanville, Malville ou Dampierre, mais aussi la mobilisation emblématique du Larzac, sur laquelle plusieurs bandes ont été récemment retrouvées.

INVITÉ/ES :
- Anne-Marie Martin et Catherine Souchier (sous réserve), vidéastes, Association Diffusion Populaire (ADP) ;
- Yvonne Mignot-Lefebvre et Michel Lefebvre, vidéastes, Vidéo 00 ;
- Serge Poljinsky, cinéaste, Le Grain de Sable.