Événements

Relations entre nouvelles formes d’écoute médiatisée et cultures musicales et théâtrales : la transformation des espaces et des modes de transmission à la fin du XIXe siècle

Séance du Séminaire postdoctoral commun du Labex CAP 2013
Modèles et modalités de la transmission culturelle

Mercredi 4 décembre 2013, 18h-20h
Lieu : Institut national de l’histoire d’art, Salle Jullian, 1 er étage
Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Enregistrement audio

Introduction par Melissa Van Drie, avec une réflexion sur ses recherches post-doctorales : L’espace scénique du Théâtrophone (1881-1930) et la figure nouvelle du spectateur-auditeur.

Intervention de Darryl Cressman, Maître de conférence associé en philosophie à l’Université de Maastricht, Acoustics Before & After Science: The Case of the Concert Hall   [ L’acoustique avant et après son statut de science : l’étude de cas de la salle de concert].
Résumé

Discussion avec Brian Katz (chercheur résponsable du thème « son et espace », dans le groupe « audio et acoustique » au LIMSI-CNRS, Paris).

Descriptif de la séance :

À la fin du XIX e siècle, la culture « auditive » a subi d’ importants changements de nature conceptuelle et matérielle dus en large partie à la mise au point des technologies de reproduction sonore et de l’acoustique en tant que science.

De nouveaux savoirs sont dès lors induits par l’étude de la propagation du son et le développement des dispositifs technologiques de l’écoute. Cette séance explorera leur application, vers 1881, aux représentations musicales et théâtrales européennes, et à leurs lieux. Nos études de cas incluront notamment la construction du Concertgebouw, une salle de concert à Amsterdam, ou encore les retransmissions par réseau téléphonique à Paris. En s’intéressant aux usages précoces des technologies acoustiques, nous nous interrogerons plus particulièrement sur les transferts ayant eu lieu entre les cultures des sciences et des arts du spectacle. Il en résulte ainsi la création de nouveaux espaces représentatifs et une multiplication des modalités de perception d’une œuvre.

Présentation de la séance en anglais