Événements

Patrimonialisations en terrains mines sauvegarde culturelle et conflits armes en afrique

Image Manuel du soldat, ONU

Journée d’études soutenue par le Labex CAP

Jeudi 23 octobre 2014,
Musée du quai Branly, salle de Cinéma

Sous la responsabilité scientifique de
Marta Amico, post-doc Labex CAP (Musée du quai Branly-Centre Georges Simmel)
Julien Bondaz, maître de conférences (Université Lumière Lyon 2-CREA)
Nathan Réra, post-doc Labex CAP (HiCSA-INHA)

9h15-9h30 : Accueil

9h30-9h35 : Mot de bienvenue
Fréderic KECK
Directeur du Département de la Recherche et de l’Enseignement, Musée du quai Branly

9h35-9h45 : Introduction
Marta Amico, Julien Bondaz et Nathan Rera

 

Première session

Présidence : Cristiana Panella – Senior researcher en anthropologie culturelle et sociale, Musée Royal de l’Afrique Centrale de Tervuren (Belgique)

9h45-10h30 : Patrimoine et pays en guerre : l’exemple de l’Angola
Manuel GUTIERREZ – Maitre de Conférences en préhistoire et archéologie, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

10h30-11h15 : Stratégie autour du Patrimoine en Namibie, la rupture dans la continuité
Anne Nivart – Ingénieur de recherche, Museum National d’Histoire Naturelle de Paris

11h15-11h30 : Pause

11h30-12h15 : Un patrimoine « inconnu » à haut risque en Libye
Vincent MICHEL- Maitre de Conférences en archéologie de l’antiquité, Université de Poitiers. Chef de la mission archéologique française pour la Lybie antique (CERLA – Sorbonne)

12h15-13h : La destruction du mausolée de Sidi Bou Said : dans la tourmente de la Révolution du jasmin
Sofiane BOUHDIBA – Professeur en démographie, Université de Tunis (Tunisie)

13h-14h30 : Déjeuner

 

Deuxième session

Présidence : Hélène JOUBERT – Responsable de l’unité patrimoniale des collections Afrique, Musée du quai Branly

14h30-15h15 : Guerre civile et pillage, l’exemple du musée national de Brazzaville
Nora GREANI – Docteur en anthropologie EHESS

15h15-16h : Destruction des mausolées de Tombouctou : un enjeu pour la réconciliation au Mali
Lazare Eloundou – Représentant de l’UNESCO au Mali, ancien Chef de l’Unité Afrique au Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO

16h00-16h15 : Pause

16h15-17h00 : Guerre des rimes, guerre des tentes au Sahara occidental. L’excellence artistique au service de la résistance culturelle et de la construction nationale dans l’exil
Sébastien BOULAY – Maitre de Conférences en anthropologie, Université Paris Descartes

 17h00-17h45 : L’instrumentalisation du patrimoine dansé au Rwanda : représenter une nouvelle nation dé-ethnicisée, développée et dé-complexifiée
Carine PLANCKE – Post-doctorante au Centre for Dance Research, Université de Roehampton (Angleterre)

 17h45-18h00 : Conclusion
Marta Amico, Julien Bondaz et Nathan Rera