Événements

Formes collaboratives de la création artistique : CO-Productions

Séance du séminaire PROJET-PROGETTAZIONE

27 mai 2013 de 17h à 20h
Lieu : INHA, salle AVD, 2, rue Vivienne 75002 Paris

L’image que l’on se fait du travail de l’artiste est surtout celle d’une figure romantique qui travaille en solitaire dans son atelier. Anne Couzon, en tant que praticienne, a choisi un angle d’approche radicalement différent de celui de l’artiste censé recevoir la visite de son galeriste qui vient choisir quelques pièces qui seront exposées et vendues à des collectionneurs. Déjà dans les années 60, après un stage comme graphiste chez l’architecte Pei, l’artiste Sol Lewitt avait intégré dans sa démarche des éléments issus de la culture de projet propre à l’architecture. Dans les années 90, le critique d’art Nicolas Bourriaud, dans son livre Post-production, apportait un éclairage pertinent sur les nouvelles conditions de travail de l’artiste. Cette nouvelle figure d’artiste abandonne son atelier orienté plein nord pour « un coin bureau ». La séance a questionné les formes collaboratives de la création à partir des Co-Productions du collectif 1.0.3. et notamment : le concept de production/ la simulation de l’œuvre/ le lieu d’exposition comme atelier/ la mécanisation du geste/le travail en équipe/ question des artistes run-space.

Anne Couzon Cesca, artiste. Après leur DNSEP à l’ERBA de Valence, Anne Couzon Cesca, Arnaud et François Bernus ont crée le Collectif 1.0.3. Le nom, emprunté à la manière de nommer les logiciels, indique les axes de réflexion du groupe : l’approche collective de la création artistique et les nouveaux outils. Leur recherche porte sur les flux, les réseaux, les formes dites de l’organisation (du parking à la bibliothèque, du disque dur au plan de métro), la dématérialisation et l’archivage des données. http://www.unpointzeropointrois.com