Annuaire

Tommaso Montagnani

Post-doctorant

Né à Sienne, en Italie, après des études en contrebasse classique et en musicologie (sous la direction de Mme Talia Pecker Berio) à l’Université de Sienne, Tommaso Montagnani a obtenu son doctorat en Anthropologie à l’EHESS de Paris sous la direction de M. Carlo Severi, avec une thèse sur les musiques rituelles des Kuikuro du Haut-Xingu. Il a ensuite effectué un post-doctorat Fyssen à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro, où il a co-dirigé un séminaire d’Anthropologie de l’Art avec Carlos Fausto. Il a été post-doctorant du Labex CAP en 2012-2013. Il est actuellement membre affilié du Laboratoire d’Anthropologie Sociale et membre du groupe de recherche « Translating Worlds », dirigé par Carlo Severi et William F. Hanks.

Bibliographie :

« Tainpane et kussügü Le solennel et la parodie dans les musiques rituelles des Kuikuro du Haut-Xingu (Brésil)» dans Cahiers d’ethomusicologie, vol. 26, Paris, 2013.

avec Franchetto, B, «When Women Lost Kagutu Flutes, to Sing Tolo Was All They Had Left », Journal of Anthropological Research, Université du New Mexico, Albuquerque, Vol 68, 2012.

« Présences sonores. Musique, images et langue chez les Kuikuro du Haut Xingu », Images Re-vues [En ligne], 8 | 2011, document 3.

avec Franchetto, B., « Images et relations sonores chez les Kuikuro du Haut Xingu: flûtes des hommes, chants des femmes », Gradhiva, n°13, Pièges à voir, pièges à penser, Paris, 2011.

avec Fausto, C., Franchetto, B., « Les formes de la mémoire : art verbal et musique chez les Kuikuro du Haut Xingu », L’Homme, n°197. Paris, 2011.