Annuaire

Cécile Bargues

Post-doctorante

Cécile Bargues est spécialiste du mouvement Dada, de ses suites, ses contrecoups et sa réception jusque dans les années 1960. Docteur en histoire de l’art de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avec une thèse intitulée « Dada après Dada », elle a publié de nombreux articles sur Marcel Janco, Raoul Hausmann, Johannes Baader, etc., notamment dans la revue Luna-Park dirigée par Marc Dachy. Son livre sur Raoul Hausmann et Ibiza (titre provisoire) est à paraître prochainement aux éditions Mardaga, collection « Architectures ».
Cécile Bargues a enseigné l’histoire de l’art à l’université Paris 1 et à l’Ecole d’art de Bayonne. Elle a été commissaire associée, au Centre Pompidou-Metz, des expositions « Chefs-d’œuvre ? » (2010) et « Hans Richter. La traversée du siècle » (2013).
Son étude de la place réservée à Dada par les musées français et américains l’a conduite à s’intéresser aux notions de nationalisme et de modernisme en histoire de l’art ; adoptant une approche historiographique et institutionnelle, elle s’intéresse à l’histoire des expositions, particulièrement dans l’entre-deux-guerres.
En 2014-2015, elle s’engage dans un nouveau projet, « Dada disparu », soutenu par le Labex CAP. Il est consacré aux œuvres détruites, absentes, survivantes par la mémoire, la photographie ou la réplique.

Bibliographie :

Bibliographie sélective :

2013 « Hans Richter dans le carnaval de l’histoire. Dada, l’abstraction construite : l’engagement d’un artiste-écrivain devenu gardien de la mémoire », p. 160-181, dans Hans Richter. La traversée du siècle, cat. exp., Centre Pompidou-Metz.

Dans ce catalogue, « Préface » (avec Philippe-Alain Michaud et Timothy O. Benson), p. 9, « Metall », p. 123, « Bibliographie sélective » (avec Frauke Josenhans), p. 200-205.

 

2013 Quinze textes, avec choix d’iconographie et d’archives correspondantes, dans Laurent Le Bon, Yves Le Fur, Jean de Loisy, Cécile Bargues, Mouna Mekouar, Alexandre Quoi, Une autre histoire de l’art. Chefs-d’œuvre redécouverts au XXe siècle, Paris, Editions de La Martinière : « 1906-1907. Picasso visite le musée d’ethnographie du Trocadéro », p. 42-45, « 1911. La Joconde disparaît du musée du Louvre », p. 60-65, « 1929. Carl Einstein célèbre la poésie d’une forme minérale », p. 84-87, « 1931. Le temple d’Angkor au cœur du bois de Vincennes », p. 88-91, « 1934. L’exposition de l’Orangerie fait entrer La Tour dans l’histoire de l’art », p. 106-109, « 1935. Le masque de Tzara est exposé au MoMA », p. 116-119, « 1940. Quatre adolescents découvrent la ‘‘Sixtine de la Préhistoire’’ », p. 134-141, « 1946. L’écorché de Fragonard rejoint le domaine du fantastique », p. 148-149, « 1954. Matisse, Picasso et un monstre sauvage, ‘‘idole du Pacifique’’ », p. 154-159, « 1966. Man Ray éveille la belle noyée pour Aragon », p. 178-181, « 1973. Les rayons X révèlent le mystère d’un tableau », p. 188-191, « 1977. Une œuvre majeure du XXe siècle enfin exposée à Paris », p. 206-209, « 1994. Une figure énigmatique vieille de 35000 ans », p. 220-223, « 1995. Un tableau caché entre au musée d’Orsay », p. 224-227.

 

2013 « Un château en Espagne. Raoul Hausmann et Ibiza », Luna-Park #7, p. 16-44.

 

2012 « Musée national d’art moderne », dans Laurence Bertrand Dorléac et Jacqueline Munck (dir.), L’Art en guerre. France 1937-1948, cat. exp., Paris, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris / Paris-musées.

2013 Traduction espagnole : Arte en guerra. Francia 1937-1948, Bilbao, Musée Guggenheim.

 

2011 « Johannes Baader, Successeur du Christ, Président du Globe terrestre », Luna-Park #6, p. 98-112.

 

2010 « Sur quelques chefs-d’œuvre d’hier. Une histoire des débuts du Musée national d’art moderne », « Les débuts de la collection », « Les Primitifs du XXe s. », dans Laurent Le Bon (dir.), Chefs-d’œuvre ?, cat. exp., Centre Pompidou-Metz, p. 35-39, 42-51.

Dans ce catalogue, notices sur La Poupée de Bellmer (p.126-133), la Méta-matic n°1 de Tinguely, l’Hommage to Jean Tinguely’s Hommage to New York de Breer, la Méta-Malévitch de Tinguely, (p. 170-171 et 303), la Roue de bicyclette de Duchamp (p. 240-245).