Annuaire

Armand Behar

artiste, enseignant

Artiste et enseignant. Armand Béhar est diplômé d’école d’art (Diplôme Nationale Supérieure d’Expression Plastique, option art). Il est enseignant depuis 2000 à l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle – les Ateliers. Il est également responsable de la plate forme de recherche et d’expérimentations phénOrama de l’Ensci soutenu par le Labex cap. PhénOrama a pour objectif d’éclairer sur les rapports sans cesse renouvelés entre l’art et l’industrie. C’est un espace critique qui interroge les formes produites par la société industrielle contemporaine en prenant appui sur l’art, la création et les sciences humaines.

Armand Behar est responsable des enseignements du post-dipôme Mastère Spécialisé Création et Technologie Contemporaine de l’Ensci/Les ateliers. Cette formation a pour objectif de permettre à des créateurs (graphisme, design, architecture, arts plastiques, stylisme, …) de mener un projet à la croisée de réflexions artistiques et technologiques contemporaines.
Par ailleurs depuis 2010 il enseigne les arts et les techniques de représentations à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture dans le cadre de l’atelier prospective  – ville bionumérique dirigé par Jean Magerand. Quel visage donneront les technologies du vivant et du numérique à la ville de demain ?
En parallèle de son activité de professeur Armand Behar mène une activité artistique.

Depuis le début des années 2000 il se consacre à la réalisation d’une seule et même oeuvre : Histoire d’une représentation. Chaque pièce réalisée : installations, vidéos, photographies, livres,… fonctionne comme un indice, et au fur à mesure des expositions le spectateur découvre un monde imaginaire. Ce travail protéiforme interroge les conditions même de l’apparition de l’oeuvre dans le temps et dans l’espace 
de l’exposition et pose ainsi la question de la construction d’un récit potentiellement infini. 

Le travail d’Armand Behar a été présenté dans de nombreuses expositions organisées dans des galeries, centre d’arts ou festivals.

Bibliographie :

Ce qui manque, La Panacée, Montpellier, 2014
Tapis rouge, Glassbox/Paris, 2013
Le dîner des puissants, Cités de arts Paris, 2012
Principes d’incertitudes, Le Magasin, Grenoble, 2
Plutôt que rien : démontages, Maison populaire, Montreuil, 2011
Ce qui suit dévoile les moments de l’intrigue, Galerie Aperto, Montpellier, 2010
Uchronie part II : changer le cours de l’histoire, Galerie ars longa, Paris
Le complexe de Rittberger, Glassbox, Paris, 2009
La main qui dessinait toute seule, Galerie Magda Danysz, Paris, 2008